Un “trèfle radioactif” au pied de la cathédrale de Strasbourg